La diphtongue au présent de l’indicatif (+ l’affaiblissement)

Voir le rappel explicatif complet sur le présent de l’indicatif

 

La diphtongue

Plusieurs verbes espagnols connaissent le phénomène de la diphtongue. Il s’agit de l’explosion d’une voyelle en deux voyelles.

Vous connaissez ce phénomène en français avec le verbe VENIR

Je viens.

Tu viens.

Il vient.

Nous venons.

Vous venez.

Ils viennent.

 

Que faut-il savoir ?

  1.  On conjugue normalement les verbes à diphtongue avec les terminaisons correspondant au groupe du verbe. C’est le radical qui subit une modification.
  2. En espagnol, comme en français, ce phénomène de la diphtongue se produit à toutes les personnes SAUF “nous” et “vous”.
  3. Il existe deux diphtongues différentes. Celle du e => ie (comme en français avec venir), mais aussi celle du o => ue. Il n’y a qu’UNE seule exception, le verbe JUGAR qui diphtongue en ue comme les verbes en o.

ATTENTION

La diphtongue ne touche pas TOUS LES VERBES. Seulement certains.

N’appliquez pas cette règle à tous les infinitifs !

Exemples

Pour le verbe Poder* : il s’agit d’une diphtongue en O. Le O devient donc UE à toutes les personnes sauf nous et vous où il reste intact, ce qui donne puedo, puedes, puede, podemos, podéis, pueden.

 

Pour le verbe Sentir* : il s’agit d’une diphtongue en E. Le E devient donc IE à toutes les personnes sauf nous et vous où il reste intact, ce qui donne siento, sientes, siente, sentimos, sentís, sienten.

L’affaiblissement

Un phénomène similaire à la diphtongue se produit en espagnol : ce qu’on appelle l’affaiblissement. Le e de certains radicaux devient alors un i à toutes les personnes sauf nous et vous où il reste intact.

Exemple : le verbe PEDIR* : pido, pides, pide, pedimos, pedís, piden

 

ATTENTION : ne pas confondre. Quand le verbe DIPHTONGUE (préfixe latin “di” = 2), la voyelle se DIVISE en deux (o => ue, e => ie). Quand le verbe S’AFFAIBLIT le e se transforme en i (il n’y a qu’une seule voyelle).

Laisser un commentaire