L’espagnol au lycée en 2018

L’Union Européenne a défini un cadre commun de références très détaillé (plus de 250 pages) qui représente une feuille de route de l’apprentissage d’une langue, avec des niveaux de maîtrise successif qui ont été formulés, décrits en tant que compétences.

Exemple :

  • “Je peux comprendre des mots familiers”, premier niveau (appelé A1)
  • “Je peux comprendre un long discours”, cinquième niveau (appelé C1)

En classe, cette année, nous utiliserons une version simplifiée de cet outil européen (appelé CECRL : Cadre Européen Commun de Références pour les Langues).

  • Apprendre l’espagnol au lycée : quoi, comment, pourquoi ?

Il y a plusieurs objectifs différents à l’apprentissage de l’espagnol au lycée, qui conditionnent la façon de travailler.

Premier objectif : accéder à la meilleure maîtrise possible de la langue espagnole.

  • Cela implique d’acquérir (1) des connaissances linguistiques  (c.a.d des connaissances de la langue)
  • (2) des connaissances culturelles du monde hispanique (Espagne et Amérique Latine)
  • et (3) la maitrise de stratégies (stratégies pour comprendre un texte inconnu ou deviner le sens d’un mot, par exemple)

Deuxième objectif : obtenir le niveau de maîtrise suffisant de la langue espagnole ET des épreuves du baccalauréat. (Même si une réforme est en cours, le baccalauréat demeure l’examen de fin de cycle qui permet de mesurer l’acquisition des compétences attendues en fin de lycée.) Il s’agit donc de travailler dans plusieurs directions à la foi pour atteindre ce deuxième objectif : il vous faut

  • chercher à progresser en langue (écrite et parlée)
  • chercher à connaître le monde hispanique
  • connaître la nature des épreuves du bac et en maîtriser les codes.
Précision pour les élèves entrant en 2de en 2018 : Même si le baccalauréat tel qu’il existe aujourd’hui devrait être changé, ce fonctionnement n’est pas remis en question. A l’heure actuelle, il est envisagé de déplacer la date de la dernière évaluation en langues et de transformer l’évaluation nationale, anonyme, du mois de juin, en une évaluation en cours d’année de Terminale au sein de l’établissement. Toutefois, les mêmes bases de nature d’épreuves et de préparation demeurent.

La formation au lycée se fait en deux temps :

  • classe de 2de (programme spécifique)
  • cycle Terminal = classes de 1e et de Tle (programme associé aux contenus et types d’évaluation du baccalauréat)

En cycle terminal, on trouve donc un seul et même programme (et une continuité entre les deux ans de formation) associant langue, culture et préparation du bac.

  • Les “niveaux” à atteindre

Le cadre européen a défini des niveaux de maîtrise de la langue, de débutant à expérimenté, désignés par une association de lettres et de chiffres : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

En France, le niveau A2 est attendu en fin de 3e. Les élèves du lycée travaillent donc entre le niveau A2 et le niveau C1. Le niveau à atteindre pour le bac change selon les filières, les spécialités et l’ordre des langues choisis pour le bac. En effet, le même niveau de maîtrise n’est pas attendu dans les deux langues et chaque candidat au bac peut choisir sa langue vivante n°1 (LV1) et sa langue vivante n°2 (LV2) pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Exigences pour les langues vivantes obligatoires :

Baccalauréat général et technologique, LV1 : Niveau B2
Baccalauréat général et technologique, LV2 : Niveau B1

Langue vivante supplémentaire (facultative) :

Baccalauréat général, LV3 : Niveau A2

En série littéraire :

La série Littéraire est une série d’excellence en langues et propose donc un panel plus large.

Pour les élèves ayant une spécialité artistique (musique, danse, arts plastiques) :
LV1 : Niveau B2
LV2 : Niveau B1

Pour les élèves de spécialité “LVA” (=langue vivante approfondie, parfois appelée “anglais / allemand / espagnol renforcé“)
Si la langue approfondie est choisie en LV1 : Niveau C1
Si la langue approfondie est choisie en LV2 : Niveau B2

En résumé :
– les élèves arrivent en 2de en devant avoir un niveau A2.
– au bac, il est attendu un niveau B1 en LV2, B2 en LV1, et pour les spécialistes de la série Littéraire, un niveau B2 ou C1.

  • Les domaines d’évaluation

Tous ces niveaux de maîtrise (A2 à C1) sont évalués à l’écrit et à l’oral. Plusieurs domaines différents (appelés “activités langagières”) existent. On distingue, par exemple, le fait de parler en continu, seul, pendant plusieurs minutes, et l’interaction (parler avec quelqu’un, l’écouter, lui répondre…)

Comprendre
– 1) écouter
– 2) lire

Parler :
– 3) prendre part à une conversation
– 4) s’exprimer oralement en continu

5) écrire

Pour en savoir plus…. téléchargez la grille officielle du Conseil de l’Europe, décrivant les niveaux de langue par domaine

  • Cette année en classe…

Cette année en classe, les élèves seront essentiellement évalués selon la norme européenne en fonction du niveau de maîtrise démontré lors de l’exercice. “Essentiellement” car d’autres types d’évaluation ponctuelle (interrogation en vocabulaire, note de participation) peuvent également faire sens. Les enjeux (et donc les choix d’évaluation qui en découlent) ne sont évidemment pas les mêmes en classe de 2de et 1e qu’en classe de Tle.

Laisser un commentaire