Pourquoi ne jamais utiliser de “traducteur en ligne” ?

Toute langue est un découpage du monde, une façon de le percevoir, mais aussi un système dans lequel les éléments ont un mode de fonctionnement entre eux bien à eux, sans équivalence directe avec les autres langues.

Un excellent exemple qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux cet été est celui-ci :

Il est évident pour tout être humain ayant des notions en langue anglaise et en langue française que cette phrase ne peut être traduite mot par mot mais doit être perçue dans son ensemble. La machine des traducteurs en ligne, elle, aussi performante soit-elle, ne peut jamais égaler le bon sens de la personne qui réfléchit face à un texte.

Petit exemple :

Soyez donc extrêmement prudents dans votre utilisation des traducteurs en ligne. Si vous devez vraiment y avoir recours, ils ne doivent vous servir qu’à dégrossir la compréhension d’un texte difficile et toujours vers votre langue maternelle, jamais l’inverse.

Autre point important : La langue français est particulièrement riche. Imaginez un instant comment une machine pourrait traduire l’une des expressions suivantes…

Bien entendu, pour nous, il est facile d’identifier qu’il s’agit d’une expression. Mais comme vous n’êtes pas forcément capable de faire ce repérage en langue espagnole (qui en compte elle aussi un grand nombre). Restez donc vigilants et ayez plutôt recours aux dictionnaires (par exemple l’excellent Wordreference, qui comporte aussi une partie forum dans laquelle poser des questions si nécessaire).

Autre exemple : à découvrir ou redécouvrir

Shakespeare traduit avec Google Traduction : de Hamlet à Jambonlaissé

Laisser un commentaire